Poêle prussien

Sommaire

poele-prussien-ancien-luxe-piece

Typiques de la fin du XIXe siècle, les poêles prussiens sont de vrais objets d'art, de véritables antiquités. On en trouve dans des maisons bourgeoises de l'Est de la France ou dans des logements chics du centre-ville parisien. Mais qu'appelle-t-on un poêle prussien ? Peut-on réellement se chauffer avec ? Où peut-on en trouver ? Réponses dans cette astuce.

Qu'est-ce qu'un poêle prussien ?

Deux éléments indissociables du poêle prussien

Le « poêle prussien » tient sans doute son nom d'une des premières améliorations des cheminées ouvertes, qui était de pouvoir fermer le foyer, au moins partiellement, pour empêcher l'air chaud de la pièce de sortir, en particulier lorsque la cheminée était éteinte.

La deuxième caractéristique des poêles prussiens est la présence d'une niche au-dessus du foyer, qui peut servir de chauffe-plat. Historiquement, on s'en servait aussi pour réchauffer une chaufferette : par exemple un sac de noyaux de fruits, que l'on glissait entre les draps des lits, car les chambres n'étaient pas chauffées !

Remarque : les poêles prussiens sont ornés de moulures. Ils sont habillés de carreaux de faïence ou de fonte émaillée, ou plus rarement en fonte non émaillée. Ils sont typiques de la fin du XIXe siècle.

Poêle prussien ou cheminée prussienne

Les cheminées prussiennes, contrairement aux poêles prussiens, sont encastrées dans le mur. La cheminée prussienne se loge entre les jambages d'une cheminée, souvent surmontée d'une tablette en marbre.

Elle est pourvue d'une grille ou d'une plaque métallique pour pouvoir fermer le foyer et d'une niche comme les poêles prussiens.

Elles sont assez fréquentes dans les appartements haussmanniens.

Bon à savoir : un poêle prussien est plus massif ; il s'agit d'un poêle de masse, qui ne passe pas inaperçu dans une pièce, d'autant plus que son habillage en faïence ou fonte émaillée est souvent rutilant ! Comme tous les poêles de masse, ils peuvent être plus ou moins gros.

 

Où trouver un poêle prussien ?

Antiquité à trouver d'occasion

Un poêle prussien est plus un objet d'art, une antiquité, qu'un système de chauffage efficace.

Rappelons que le royaume de Prusse disparut en 1918, lorsque l'Allemagne devint une république. Depuis cette époque, des progrès conséquents ont été fait sur la performance des poêles : double combustion, gestion des arrivées d'air, étanchéité à l'air, etc. C'est pour cette raison que les poêles prussiens sont généralement vendus comme objets de décoration.

Bon à savoir : le coût des poêles prussiens d'époque, souvent à démonter sur place, varie de 150 à 400 € en fonction de leur cachet et des besoins de restauration.

Rénover un poêle prussien

Si votre intérêt pour les poêles prussiens n'est pas uniquement esthétique et que vous souhaitez vous chauffer avec, il est a minima indispensable de le faire vérifier par un professionnel. En effet, en cas de mauvais fonctionnement, une partie des fumées peut se diffuser dans la pièce et certains gaz de combustion sont mortels !

Dans l'Est de la France (Alsace, Lorraine, Franche-Comté), on trouve facilement des spécialistes de la rénovation des poêles anciens, notamment des poêles en faïence (kachelhoffa en alsacien). Dans le reste de la France, ils se font plus rares. Ceci dit, les poêles prussiens sont plus rares aussi !

L'idéal pour utiliser un poêle prussien, c'est de remplacer le foyer du poêle par un foyer performant, tout en gardant son habillage et sa masse, qui lui apportent son inertie et donc son autonomie.Ce qui vous permet d'avoir à la fois un objet d'art dans votre séjour et un système de chauffage performant !

Le prix d'une telle rénovation est très variable en fonction du poêle d'origine (sa dimension, sa facilité de démontage,...) et du travail de rénovation à effectuer dessus.

Ces pros peuvent vous aider