Poêle à bois avec grand foyer

Sommaire

Poêle à bois Justine

Dans un poêle à bois, le foyer est l'endroit où l'on place le combustible, bûches ou pellets, et où celui-ci se consume avant que la chaleur ne se diffuse dans la pièce. De la taille de ce foyer dépend la taille des bûches que vous pourrez y placer, l'autonomie du poêle, mais aussi sa performance, sans oublier la vision panoramique du feu qu'offre un poêle à bois grand foyer.

Bon à savoir : les pellets sont de petits cylindres de sciure séchée et compressée d'une haute densité énergétique.

Avantages du poêle à bois grand foyer

Le poêle à bois grand foyer offre 3 principaux avantages : son esthétisme, son côté économique et son autonomie.

Vision du feu

Le premier avantage du poêle à bois grand foyer est esthétique avant tout. En effet, il offre une plus large vision du feu qu'un poêle à bois classique, ce qui renforce le côté « cosy » d'une pièce.

Économie

Autre atout, économique celui-là : de la taille du foyer dépend celle des bûches et donc leur prix. En effet, plus la taille des bûches diminue, plus leur prix augmente. Les poêles à bois grand foyer, qui pour certains acceptent des bûches jusqu'à 60 cm, permettent ainsi de réaliser des économies via la taille du combustible.

Mais la dimension des bûches influe également sur le feu lui-même. Ainsi, plus le bois est petit, plus il s'enflammera facilement et donnera de grandes et puissantes flammes. À l'inverse, plus le bois est grand, plus il brûlera longtemps. L'idéal est donc d'utiliser des bûches de tailles différentes, ce qui n'est possible que dans un poêle à bois grand foyer. Si vous en avez la possibilité, n'hésitez pas à couper vous-même votre bois pour plus d'économies.

À noter : le diamètre des bûches doit lui être compris entre 10 et 15 cm environ.

Autonomie du poêle à bois

L'autonomie d'un poêle à bois varie entre 2 et 22 h. Plus la taille du foyer est importante, plus l'autonomie grandit en conséquence. Pour optimiser cette autonomie, gardez un lit de cendres de quelques centimètres dans le foyer, afin d'isoler la chambre de combustion ainsi que le sol de la chaleur produite par la combustion, tout en facilitant le processus d'allumage.

Bon à savoir : en France, le ramonage du conduit de poêle ou de cheminée est obligatoire au moins deux fois par an, une fois en période de chauffe, une autre fois en fin de saison ou avant la saison de chauffe.

Poêle à bois grand foyer : bien le choisir

La taille du foyer de votre poêle à bois doit être adaptée à vos besoins de chauffe : un feu brûlant au ralenti dans un poêle à bois grand foyer entraînera une mauvaise combustion et générera encrassement et pollution. Mais à l'inverse, un foyer sous-dimensionné surchauffera, consommera plus et finira par s'abîmer.

La puissance de votre poêle à bois grand foyer doit quant à elle correspondre à la superficie à chauffer. La puissance conseillée est généralement de 1 kW pour 10 m² à chauffer, à adapter en fonction du degré d'isolation de la maison et de votre situation géographique.

Pour accroître ses performances, le poêle à bois grand foyer peut être à double combustion (ou postcombustion). Au foyer principal qui brûle le combustible, s'ajoute alors un foyer secondaire qui brûle les résidus contenus dans la fumée pour les transformer en énergie. Avec le modèle turbo, le poêle à bois grand foyer bénéficie d'une deuxième entrée d'air, mais pas de foyer secondaire. Il est ainsi plus performant qu'un poêle à bois grand foyer classique, mais moins qu'un poêle à double combustion. Il consomme également plus de combustibles.

À noter : certains poêles à bois grand foyer mixent les combustibles, bûches et granulés bois.

Installer un poêle à bois grand foyer

L’installation d'un poêle à bois grand foyer nécessite, comme pour tout poêle ou cheminée, un conduit de fumées. Si ce conduit est déjà existant, faites vérifier par un professionnel qu’il est conforme aux normes et ne nécessite pas de travaux de réhabilitation. S'il doit être créé, le coût est à ajouter à celui de votre poêle à bois grand foyer, mais cela vous permettra d’en choisir l’emplacement. Il doit cependant être positionné à distance de tout élément combustible et ne pas servir à un autre appareil.

Poêle à bois grand foyer : prix et points de vente

Le prix d'un poêle à bois grand foyer varie en fonction de ses matériaux, de son système de combustion, de sa puissance, de son habillage ou encore du fabricant. Comptez entre 400 € et plus de 2 000 € pour un poêle mixte grand foyer. Vous trouverez un poêle à bois grand foyer dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur Internet.

Un poêle à bois grand foyer installé par un professionnel certifié RGE* (reconnu garant de l'environnement) ouvre droit, sous conditions, à MaPrimeRénov' (prime forfaitaire de 1 000 € à 2 500 € selon le type de poêle et les revenus du ménage), à l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), aux aides de l'ANAH (Agence nationale de l'habitat), au prêt avance rénovation (ou prêt avance mutation) ainsi qu'aux aides des régions et des collectivités locales.

* ou ayant obtenu une « qualification-chantier » pour ce chantier particulier (expérimentation prévue du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2023 par un arrêté du 24 décembre 2020).

Bon à savoir : l’article 15 de la loi de finances pour 2020 a transformé le CITE en prime forfaitaire versée par l’ANAH au moment de la réalisation des travaux. Le montant de la prime est fixé par un arrêté du 29 décembre 2022 modifiant l'arrêté du 14 janvier 2020. La transformation intégrale du CITE s’est effectuée en 2 temps. Au 1er janvier 2020 : pour les ménages les plus modestes, le CITE et l’aide Habiter Mieux Agilité de l’ANAH ont fusionné en une prime nouvelle : MaPrimeRénov’. Le CITE a été maintenu jusqu'au 31 décembre 2020 pour les ménages aux revenus intermédiaires. Au 1er janvier 2021 : suppression définitive du CITE et extension du bénéfice de la prime à tous les ménages. La demande s'effectue en ligne sur Maprimerenov.gouv.fr. Depuis le 1er septembre 2023, le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ est obligatoire afin de bénéficier de MaPrimeRénov’ pour les forfaits de 2 travaux ou plus avec plus de 10 000 € d'aide.

Le poêle à bois doit avoir des performances égales à :

  • rendement énergétique ≥ 75 % ;
  • émission de monoxyde de carbone rapportée à 13 % d’O2 ≤ à 1 500 mg/ Nm3 ;
  • émission de particules rapportée à 13 % d’O2 ≤ à 40 mg/ Nm3 ;

Bon à savoir : le label « Flamme verte » garantit que le poêle à bois grand foyer répond aux exigences environnementales et énergétiques nécessaires pour bénéficier du crédit d'impôt.

À noter : l'arrêté du 29 décembre 2022 précise les caractéristiques techniques et les modalités de réalisation des travaux et prestations dont les dépenses sont éligibles à la prime. Le texte s'applique aux demandes de primes déposées auprès de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH) à compter du 1er janvier 2023.

Ces pros peuvent vous aider