Poêle à bois panoramique

Sommaire

Poêle Largo

Le poêle à bois est un appareil de chauffage performant et écologique, qui utilise la combustion de bûches de bois dans son foyer pour produire de la chaleur. Le poêle à bois panoramique est doté d'une grande vitre, qui offre une vision élargie du feu.

Avantages du poêle à bois panoramique

Les avantages du poêle à bois panoramique sont nombreux et sont tout autant esthétiques que pratiques.

Vision élargie du feu

Parmi les principaux avantages du poêle à bois panoramique figure son esthétique. Doté d'une large vitre qui occupe toute ou une grande partie de la face avant du foyer, il permet d'admirer le spectacle des flammes et attire ainsi tous les regards.

Autre atout, il existe en de nombreux formats, du 16/9e au format rond, pyramidal ou en hauteur.

Astuce : pour une vision du feu encore meilleure, vous pouvez opter pour un modèle de poêle à bois panoramique pivotant ou encore un modèle panoramique à 3 vitres.

Économies

Si les dimensions des petits modèles de poêle à bois commencent autour de 40 cm de largeur et de profondeur, un format XXL (plus de 960 cm de large) est bien sûr idéal pour un modèle panoramique.

De plus, de la taille de ce foyer dépendra celle des bûches et donc leur prix. En effet, plus la taille des bûches diminue, plus leur prix augmente. Les poêles à bois panoramique, qui pour certains acceptent des bûches jusqu'à 60 cm, permettent ainsi de réaliser des économies via la taille du combustible.

La dimension des bûches influe aussi sur leu feu lui-même. Ainsi, plus le bois est petit, plus il s'enflamme facilement et donne de grandes et puissantes flammes. Et plus le bois est grand, plus il brûle longtemps. L'idéal est donc d'utiliser des bûches de tailles différentes, ce qui n'est possible que dans un poêle à bois doté d'un grand foyer.

Attention : la taille du foyer de votre poêle à bois panoramique doit être adaptée à vos besoins de chauffe : un feu brûlant au ralenti dans un poêle à bois trop grand foyer entraînera en effet une mauvaise combustion et générera encrassement et pollution. Mais, à l'inverse, un foyer sous-dimensionné surchauffera, consommera plus et finira par s'abîmer. Notez aussi que certains poêles à bois panoramiques mixent les combustibles, bûches et granulés de bois (ou pellets).

 

Autonomie

La taille du foyer de votre poêle panoramique influencera également son autonomie, qui peut varier de 2 à 22 heures. Plus la taille du foyer est importante, plus l'autonomie grandit en conséquence.

Astuce : pour optimiser l'autonomie de votre poêle à bois panoramique, conservez un lit de cendres de quelques centimètres dans le foyer, afin d'isoler la chambre de combustion, ainsi que le sol, de la chaleur produite par la combustion, tout en facilitant le processus d'allumage.

Choix et installation d'un poêle à bois panoramique

Outre l'esthétique, la puissance, les performances thermiques et les matériaux dont est fabriqué le poêle à bois panoramique sont autant de critères à prendre en compte.

Puissance

La puissance de votre poêle à bois panoramique doit correspondre à la superficie à chauffer.

La puissance conseillée est généralement de 1 kW pour 10 m² à chauffer, à moduler en fonction de l'isolation et de la situation géographique de votre habitation.

Performances

Pour accroître ses performances, le poêle à bois panoramique peut être à double combustion (ou post-combustion). Au foyer principal qui brûle le combustible, s'ajoute alors un foyer secondaire, qui brûle les résidus contenus dans la fumée pour les transformer en énergie.

Avec le modèle turbo, le poêle à bois panoramique bénéficie d'une deuxième entrée d'air, mais pas de foyer secondaire. Il est ainsi plus performant qu'un poêle à bois panoramique classique, mais moins qu'un poêle à double combustion. Il consomme également plus de combustible.

Bon à savoir : le rendement du poêle à bois panoramique doit être supérieur à 75 % pour être éligible à MaPrimeRénov'. Un rendement de 75 % signifie que ce même pourcentage de l’énergie contenue dans le bois est restitué sous forme de chaleur lors de la combustion. Le label Flamme Verte garantit ce rendement. 

Matériaux

Le poêle à bois panoramique peut être en acier, un mélange de fer et d'aluminium. Léger, il monte rapidement en température et l'on trouve des petits poêles à bois en acier aux designs très variés.

En fonte, un alliage de fer et de carbone, le poêle à bois panoramique monte moins vite en température, mais offre une meilleure inertie : il garde la chaleur et la diffuse par rayonnement pendant de longues heures après son extinction.

Attention : la fonte est plus lourde que l'acier, ce qui impose à votre appareil de reposer sur un sol solide et le rend difficilement transportable.

Installation

L’installation d'un poêle à bois panoramique nécessite, comme pour tout poêle ou cheminée, un conduit de fumées.

Si ce conduit est déjà existant, faites vérifier par un professionnel qu’il est conforme aux normes et ne nécessite pas de travaux de réhabilitation (tubage, isolation, débistrage).

S'il doit être créé, le coût est à ajouter à celui de votre poêle à bois panoramique, mais cela vous permettra d’en choisir l’emplacement. Il doit cependant être positionné à distance de tout élément combustible et ne pas servir à un autre appareil.

Prix et points de vente du poêle à bois panoramique

Le prix d'un poêle à bois panoramique varie en fonction de ses matériaux, de son système de combustion, de sa puissance, de son habillage ou encore du fabricant. Comptez entre 500 € et plus de 3 000 € pour un modèle haut de gamme.

Vous trouverez un poêle à bois panoramique dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.

Bon à savoir : un poêle à bois panoramique ouvre droit, sous conditions, à MaPrimeRénov' (prime forfaitaire de 1 000 € à 2 500 € selon le type de poêle et les revenus du ménage), à l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), aux aides de l'ANAH, ainsi qu'aux aides des régions et des collectivités locales.

À noter : MaPrimeRénov' remplace le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) depuis le 1er janvier 2021. Un arrêté du 29 décembre 2022 fixe les caractéristiques techniques des équipements, matériaux ou appareils éligibles à MaPrimeRénov' en 2023 ainsi que le montant de la prime. Depuis le 1er septembre 2023, le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ est obligatoire afin de bénéficier de MaPrimeRénov’ pour les forfaits de 2 travaux ou plus avec plus de 10 000 € d'aide. Elle est cumulable avec le prêt avance rénovation ou prêt avance mutation (article L. 315-2 du Code de la consommation).

Ces pros peuvent vous aider